Notícias
Leave a comment

La société civile brésilienne du consea publie une déclaration


La société civile brésilienne au sein du Consea publie une déclaration contre la décision du nouveau président de supprimer le Conseil

Representants d’organizations de la société civile qui participent du Conseil National pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (Consea) ont reçu avec surprise et grand regret la décision du gouvernement fédéral récemment élu de supprimer le Consea. Cela a été fait par intermédiarie de la Mesure Provisoire N ° 870 du 1er janvier 2019, qui a modifié la Loi Organique sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (Losan). Cette loi a pour objectif de garantir le droit fondamental à une alimentation adéquate.

La Mesure élimine les attributions du Consea, organisme consultatif de la présidence de la République et qui fait partie du Système National de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (Sisan).

Le Consea est un espace de contrôle social et de construction de propositions concernat un élément primordial de la vie humaine – la nourriture. Deux tiers de ses membres participent voluntairement représentant des organisations et mouvements sociaux des secteurs les plus vulnérables de la société brésilienne. L’autre tiers du conseil est composé de représentants gouvernementaux, selon l’Article 11 de la Losan, Loi N° 11.346 du 15 septembre 2006.

L’institutionnalisation de la participation de représentants de différents secteurs de la société civile dans un conseil consultatif de la Présidence de la République, tel que le Consea, a constitué un important instrument d’écoute de la société civile pour améliorer les politiques publiques et renforcer l’État brésilien.

L’inclusion du Droit à l’Alimentation dans la Constitution, la votation de la Losan par le Congrès National, la mise en oeuvre para l’Executif Federal de la Politique et du Plan National pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, du Plan de Récolte pour l’Agriculture Familiale, de la Politique Nationale pour l’Agroécologie et l’Agriculture Biologique et des achats institutionnels d’aliments issus de l’agriculture familiale destinés aux écoles et à d’autres institutions publiques (Programme d’Acquisition d’Aliments) figurent parmi les principaux résultats du Consea et sont devenus des politiques publiques qui visem assurer un régime alimentaire sain pour l’ensemble de la population.

Le format de participation sociale adopté par le Brésil dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle a été un exemple pour de nombreux pays. Le Consea a reçu au cours des dernières années des visites de plusieursrs délégations nationales et d’organisations internationales souhaitant connaître son organisation et ses activités.

Il est donc nécessaire de renforcer et de consolider le Conseil National pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle en tant qu’espace démocratique de l’État brésilien – et non des gouvernements – en donnant la parole à des organisations sociales représentatives pour que les politiques publiques puissent répondre aux problèmes des secteurs les plus vulnérables la société brésilienne.

CONSEILLERS REPRÉSENTANTS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE DU CONSEA

Tradução: Ivana Diniz

Le 03 janvier 2019.

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *